(s)hift-2-Drive / passez en Drive

Les  adeptes de véhicules automatiques vous le diront, passer en Drive c’est oublier les passages de vitesse et embrayages successifs, le gain en qualité de conduite est génial.

On passe également de trois à deux pédales car oui, la pédale d’embrayage disparaît.

Reste à gauche la pédale de frein ( souvent plus large)  et celle d’accélérateur à droite.

La plupart des boites de vitesses automatiques (ou BVA) et des boîtes de transmission à variation continue (ouCVT)  sont composées de quelques modes ou positions à connaître pour profiter au mieux de leur agrément de conduite.

Si les voitures à moteur thermique l’ont adopté depuis assez longtemps; la très grande majorité des véhicules hybrides, hybrides rechargeables fonctionnent avec ce type de transmission. Pour les véhicules électriques  ce sont des monovitesses.

Puisque l’évolution de l’automobile va dans ce sens autant en faire de même en gardant à l’esprit que c’est un gain intéressant et un progrès  en terme de confort et d’agrément.

J’ai adopté la boîte de vitesse à transmission continue dite CVT en 2012 sur une Honda Insight hybride après plus de 18 ans de véhicules principalement à moteur essence et à conduite manuelle,  eh bien après un peu moins d’une semaine d’apprentissage j’ai pu profiter pleinement de l’agrément procuré. Et c’est toujours le cas aujourd’hui.

C’est vraiment à essayer sans crainte ni à priori, avec curiosité et naturel.

Avec les mêmes disposition à propos des véhicules hybrides, hybrides rechargeables et véhicules électriques, c’est à dire sans à priori ni excès d’enthousiasme avec un oeil neuf.

Voilà, c’est le moment où je vous propose de passer en Drive avec Shift-2-drive.

 

Et c’est auto-ecole.net qui en parle le mieux ici:

 

La boîte de vitesses automatique :

 

 

De plus en plus de voitures sont équipées d’une boîte de vitesses automatique. Vous devez connaître son fonctionnement.

enlightenedSur les véhicules équipés de boîte automatique, vous n’aurez pas de pédale d’embrayage car les vitesses sont passées de manière automatique.

C’est le même pied, le pied droit, qui commande la pédale de frein et l’accélérateur.

 

Fonctionnement d’une boîte automatique :

 

La boîte automatique possède, comme la boîte manuelle, des couloirs avec des positions précises symbolisées par des lettres et des chiffres.

 

 

Voici la signification de ces symboles :

PPark ou position de parking. Cette position permet de bloquer les roues du véhicule au parking.

R = Reverse. C’est la marche arrière.

N = Neutral,c’est-à-dire point mort. Cette position laisse les roues débloquées.

D = Drive. C’est la position de conduite en marche avant avec toutes les vitesses possibles puisque les vitesses sont passées automatiquement.
enlightenedAttention, dès que le levier est en position D, si vous lâchez le frein, le véhicule avance.

1 ou L (Low) = seule la 1ère vitesse est utilisée. Cette vitesse maintient une conduite à très faible allure utile dans une forte montéeou lors d’un tractage d’un autre véhicule en panne.

2 = seules les 2 premières vitesses sont utilisées. Cette vitesse maintient une conduite à faible allure très utile en cas de forte pente, de verglas ou de neige. Elle permet d’utiliser le frein moteur.
enlightenedTous les changements de rapport de vitesse entre P, R, N et D se font à l’arrêt avec le pied sur le frein.

 

Sur certains modèles, vous trouverez d’autres symboles :

3 = seules les 3 premières vitesses sont utilisées : conduite en agglomération.

S = Sport. C’est un mode de passage de vitesse pour une conduite sportive. Les changements de rapports s’effectuent à des régimes (tours/minute) plus élevés et le rétrogradage lors du freinage est plus brutal.

W = Winter. Dans ce mode, le premier rapport enclenché est la 2ème vitesse, ce qui limite le risque de patinage des roues lors du démarrage sur route verglacée.

 

Démarrer le moteur avec une boîte automatique :

 

Pour démarrer le moteur, comme pour passer un mode de vitesse, vous devez appuyer sur la pédale de frein (toujours avec votre pied droit). Maintenez le pied appuyé en butée et insérez ensuite la clef de contact puis démarrez le moteur.

enlightenedNotez que seules les positions P (parking) et N (neutre) permettent de mettre en marche le moteur, ce qui est logique car, comme sur un véhicule à boîte manuelle, on ne démarre pas avec une vitesse enclenchée.

Notez également que la position N, moteur coupé, permet de déplacer le véhicule en le poussant, comme un véhicule à boîte manuelle au point mort. Cependant, si vous voulez tracter votre véhicule, il faut le faire uniquement à faible allure et sur des courtes distances sinon vous risquez d’endommager gravement la boîte.

 

Démarrer le véhicule :

 

Tout en gardant le pied sur la pédale de frein, mettez le levier de vitesse sur la position « Drive ». Cette position est repérée par le symbole « D ».

Relâchez progressivement la pédale de frein. Le véhicule commencera à avancer.

Souvenez-vous : vous n’utilisez jamais votre pied gauche dans une voiture avec boîte automatique. C’est le même pied, le pied droit, qui commande la pédale de frein et l’accélérateur.

Une fois parti, vous n’avez pas à changer de vitesse si vous restez sur le même type de route.

Pour passer la marche arrière, le véhicule doit être au préalable à l’arrêt complet.Vous avez donc le pied droit sur la pédale de frein, en postion P, N ou D selon les cas.Mettez-vous alors sur la position « Reverse » ou « R ».

Avant de commencer la manœuvre, vérifiez qu’il n’y a personne derrière vous et sur les côtés. Comme pour la marche avant, levez le pied du frein et appuyez doucement sur l’accélérateur. Vous avancerez alors doucement en marche arrière.

 

L’arrêt du véhicule :

 

Pour arrêter le véhicule, retirez votre pied droit de la pédale d’accélérateur et positionnez-le sur la pédale de frein.

Puis appliquez une pression progressive jusqu’à l’arrêt total.

Enfin, placez le levier en mode P (Parking) afin de bloquer les roues.

 Fonctionnement d’une boîte automatique

 

Et puis ici  le sujet de la CVT  que Auto au  féminin aborde

 

L’automatique versus la boîte de vitesse CVT sur la route

Si vous n’avez pas acheté de voiture neuve depuis quelque temps et que le moment est venu, vous êtes probablement confronté à un choix que vous n’aviez pas à faire il y a quelques années, celui d’opter entre une boîte de vitesses automatique traditionnelle, ou encore une boîte de vitesse à variation continue (CVT).

 

volant

En effet, les boîtes de transmission automatique à variation continue sont relativement récentes sur le marché, mais elles sont de plus en plus présentes et offertes dans à peu près tous les segments de l’industrie automobile. Souvent prisées pour leur capacité à améliorer la consommation d’essence, elles sont également parfois détestées par les amateurs de conduite automobile qui n’aiment pas la sensation que procure une CVT. Quelle est cette sensation au juste?

« Si l’on n’a jamais conduit de boîte CVT auparavant, c’est certain que l’on va remarquer une différence la première fois. Certains n’aiment pas, d’autres n’y voient pas d’inconvénients. C’est une question de gout. Chez nous, nous avons surtout des boîtes de vitesses traditionnelles à six vitesses et nos clients nous disent qu’ils préfèrent cela, mais tout est une question de gout »

Ce que l’on remarque en premier lieu au volant d’une boîte CVT est un comportement beaucoup plus linéaire. Lorsque l’on accélère, l’on ne ressent pas les changements de vitesse comme avec une boîte de transmission automatique traditionnelle. Le régime du moteur augmente et c’est souvent lorsque l’on enlève notre pied de la pédale d’accélération que l’on ressent une réduction du régime moteur. Certains manufacturiers ont développé des CVT qui simulent ces changements de rapports, mais c’est toujours loin d’être comme une boîte automatique à cinq, six ou sept rapports.

Inutile de décrire la sensation lorsque l’on conduit une voiture équipée d’une boîte de vitesses automatique. La majorité des consommateurs la connaissent déjà celle-là. Mais parlons un peu de la consommation. Il est vrai qu’en général, une CVT offre une meilleure consommation d’essence. Cela dit, la différence est parfois minime, surtout que la majorité des nouvelles boîtes de transmission automatique conventionnelle sont très avancées d’un point de vue technologique. Donc, il faut décider en premier lieu si nous sommes à l’aise avec le fonctionnement d’une CVT. Pour cela, rien de mieux que d’essayer. Ensuite, nous pourrons prendre une meilleure décision.

 

 

 

 

Publicités