e-Niro 64 kWh: envisageable comme unique véhicule?

Ce lundi 7 Janvier la plaine Toulousaine transie de froid accueille avec le sourire le timide soleil d’hiver.  2° Celsius à peine et le froid sec se ressent nettement.

Je retrouve Alexandre Manuel  chez MAG MOTORS, rue Edouard Branly à Ramonville Saint-Agne.

Alexandre MANUEL
  Conseiller commercial VN/VO
  Kia Mag Motors
  Rue Edouard Branly – ZA Nord 31520 Ramonville St-Agne
  T  +33 5 61 73 00 00
  M +33 6 62 72 89 92             E alexandrem@magmotors.fr

IMG_0133

Là maintenant pour cette démonstration du e-Niro.

20190107_101227.jpg

En 2017 j’avais fait sa connaissance et partagé avec vous cet essai du Kia Niro qui m’avait convaincu à 100%

cropped-moog-4-1.jpg

Quoi de plus naturel de revenir découvrir avec vous ce e-Niro 64 kWh full options puisqu’il s’agit du modèle Premium  (Design+). Un autocollant bleuté annonce  455 km d’autonomie et tout un tas d’autres petits trucs que je ne prends pas le temps de lire…

 

20190107_101258.jpg
Le véhicule est en charge sur sa borne 20 kW dédiée

20190107_101241.jpg

Mais laissons dans cette première partie le soin à Alexandre de faire les présentations:

donc 89% de charge  et ça pique un peu, voilà pourquoi vous entendez les mains se frotter pour faire cesser l’engourdissement.

Celui que j’attendais le plus avec l’hybride rechargeable

Les fonctionnements divers

ça commence à s’envisager sérieusement

L’habitacle pas encore vraiment chaud et même franchement froid j’ai pris en tremblant des photos floues des différents modes de conduite dont dessus le mode sport 

Donc hélas en mode flou  – désolé – mais ça caillait vraiment au début

20190107_120503.jpg
Le bouton de sélection de mode « Drive Mode »

J’ai libéré Alexandre,  car j’étais avide de découvrir ce e-Niro si prometteur.

Que j’envisageais sérieusement en tant que véhicule principal  avant l’essai.

Dans cette deuxième partie non filmée je vais vous livrer mon ressenti sur ma première  heure en e-Niro en tant qu’unique personne à bord.

 Dans la troisième partie partiellement filmée, c’est au tour d’un conducteur habitué au véhicule électrique de prendre le volant.

Pour les besoins de l’article nous l’appellerons LEAF 1. Puisque son véhicule quotidien est une Nissan LEAF 1 blanche dont il est propriétaire.

Seconde partie: essai solo de Ramonville à Croix Daurade, puis jusqu’à Labège village et retour à Ramonville Saint-Agne

Je dispose en partant de 89% d’autonomie et de 390 km d’autonomie restante annoncée.

Voilà qui devrait suffire pour le parcours que j’envisage. Mon trajet du quotidien travail  – maison ainsi  que quelques trajets annexes où je teste la plupart des véhicules.

Aujourd’hui, la circulation plutôt dense oblige à la vigilance et me permet rapidement de tester les capacités de freinage de ce e-Niro. Efficace et net ce freinage.

Me voici sur la bretelle d’accès à la rocade sur laquelle j’ai pu débuter  le  test du Niro hybride en 2017. Les sensations sont tout autres ici. On ressent à l’effleurement de la pédale d’accélérateur, le potentiel de vivacité de ce e-Niro. Moi on me propose d’effleurer alors j’effleure. Et le e-Niro roule cool à une allure de circonstance. 85 km/h.

Je rejoins la sortie suivante et fais un tour vers Supaéro puis longe l’avenue Edouard Belin. Passage prés du LAAS sur la liaison multimodale.  Passage devant l’ENAC, prés du château du CREPS. Quelques rond points  et dos d’âne, un arrêt au passage piéton…pour laisser rouler un cycliste qui ne met pas pied à terre. Arrêt au rond point suivant celui-ci mêne à cette bretelle d’entrée sur la rocade sur j’emprunte fréquemment. Je presse la pédale d’accélérateur pas bien fort non, mais suffisamment pour ressentir les pneus avant perdre de l’adhérence sur une fraction de seconde. L’antipatinage a dû faire son office car l’instant d’près le e-Niro s’engage gaillardement sur la bretelle.

Hop! Je me cale à 88 km/h et imperceptiblement je laisse la direction légèrement lâche.

Un signal sonore associé à un pictogramme sur l’ordinateur de bord m’informe que le e-Niro n’a pas une trajectoire rectiligne.

Et l’instant d’après, oui  là je ressens délicatement  le véhicule  corriger la trajectoire!

Par jeu je reproduis le geste pour constater à nouveau l’efficacité du système .

Alors quand il faut tourner ça tourne et ça suit la trajectoire qu’on lui a indiqué, en ligne droite aussi d’ailleurs. Mais que l’on en vienne à relâcher son attention et le système vous assiste. Rassurant.

Je rejoints l’axe qui me mène le long de l’autoroute que je rejoindrai bientôt avec Leaf1.

Sur cette voie là point de 130 km/h mais un 70 puis 90 km/h de route à deux fois deux voies. Enchaînement de ronds points une spécialité Toulousaine au même titre que le cassoulet et la violette. Non la violette n’et pas une spécialité, mais elle pousse à foison et à même donne à Toulouse la vile rose pour ses briques le surnom de: « Cité des violettes ».

Je repars jusqu’à Labège village par cette  route et de nouveau un rond point…

Retour sur la route ou un semi remorque et deux véhicules de tourisme sont  dans mon rétroviseur sur la voie de gauche derrière  moi et mon véhicule somme arrêtés au stop. Je vois ici l’occasion de tester la capacité d’accélération du e-Niro en m’insérant.

Pfuiiii on passe de 0 à 80 km/h si énergiquement que c’en est rassurant.

Il n’y pas besoin de plus. Non pas besoin.

Quelques minutes encore de trajet urbain permettant de profiter d’un assez bon confort.

Sièges dont le maintien latéral me semble plus  abouti que celui du Niro hybride testé en 2017. La finition semble également avoir progressé ainsi que la présentation générale.

Les sièges bénéficient de tous les réglages électriques et le réglage est aisé. Les informations diverses sont lisibles et les commandes ne demandent que peu d’apprentissage.

20190107_115737.jpg
 Les informations diverses sont lisibles

Retour tranquille à la Ramonville.

Je tourne le disque de sélection de mode sur P et désactive le siège chauffant conducteur.

De cette première approche aux allures en vigueur et avec cependant quelques moments d’accélération franche et avec 64 kilomètres parcourus l’autonomie annoncée restante s’affiche à 321 km. Pour rappel elle était de 390 km à la prise en main du véhicule une heure auparavant. Je n’ai pas conduit à l’économie, oh non! J’ai testé les palettes de récupération d’énergie au volant et ai fini au troisième  niveau sur cinq possibles.

Le chauffage était activé en permanence et réglé sur 20,5 degrés pour une température extérieure de 2degrés avec un très léger vent du nord. A première vue le chauffage ne m’a pas paru gréver spécialement l’autonomie. J’étais en mode normal durant toute cette partie de l’essai.

20190107_115752.jpg
Je tourne le disque de sélection de mode sur P

La troisième partie du test: je deviens passager

20190107_120651.jpg
Le e-Niro attend son prochain essayeur

Le nouvel essayeur du e-Niro que je surnommerai ici Leaf1 accepte que je l’accompagne à bord pour cet essai.

Leaf1 engage le e-Niro sur la rocade en direction de l’A 61 donc en direction Carcassonne / Montpellier.

Histoire de voir comment se comporte ce e-Niro sur autoroute.

Passé la barrière…nous  voici emportés par la Full; la Full EV!

bien que en mode normal.

Mazette quelle flèche ! Les 135 km/h compteur sont atteints si rapidement et si vigoureusement que la Mercedes E 400 CDI à notre droite semble s’époumoner en vain pour ne serait-ce que nous talonner. Heureusement son amour propre demeure intact quand à grand renfort d’énergie thermique il nous dépasse pour sa propre satisfaction.

Ce véhicule disparaît rapidement de notre champ de vision et nous goûtons à un silence de roulement de bon aloi. On est cette loin du silence d’une Tesla 75D – ça c’est moi qui le dit – mais on est aussi bien bien loin du bruit à ces vitesses d’une Leaf 1: ça c’est Leaf1 qui le dit.

Leaf1 emprunte ce bout d’autoroute régulièrement  pour se rendre chez lui, quand la charge de sa Leaf le lui permet. L’autoroute à 130 km/h étant gourmande en ressources, Leaf1 abaisse souvent la vitesse à 110 km/h compteur pour des raisons d’économie d’énergie mais également parce que à cette vitesse sa Leaf 1 émet quelques bruits de roulement et d’air plus perceptibles encore du fait du silence de son moteur électrique.

Là à 135 compteur avec le chauffage réglé pars es soins à 20 degrés, nous profitons d’un bel agrément.

Le flux d’énergie visible  sur l’application dédiée sur l’écran central indique si besoin était où va l’énergie.

Nous quittons l’autoroute près un quinzaine de minutes pur rejoindre la RN 113.

Il y a quelques saignées de la route qui sont gérées un peu sèchement par le véhicule.

C’est plus souple que sur ma Honda Jazz habituelle mais plus ferme que avec Groovytec le Honda HRV 2018  testé récemment 

Je testerai bientôt la Leaf 40 kWh et aurai ainsi l’occasion de remarquer ou pas des différences de sensations.

Voici Castanet Tolosan et ses charmantes rues typiques, voyons comment se comporte  cet e-Niro. On remarque sur la vidéo qui suit quelques bruits annexes, car le fameux silence  du moteur électrique le souligne.

Confort un peu ferme…dans les rues de Castanet Tolosan 

Plutôt maniable ce e-Niro et Ah ça freine bien!

Une marche arrière et les guidages de la caméra de recul

Sur ce trajet mixte autoroute / route on le e-Niro se comporte comme tout autre véhicule classique. Pour autant, il distille dans un confort de bon aloi des sensations de conduite agréables. On est face à un véhicule sérieux mais qui sait offrir sa dose de sensations.

On peut toujours se contenter de conduire très raisonnablement mais et c’est assez nouveau sur ce type de véhicule: s’offrir une bonne dose de sensations sans crainte liée à l’autonomie. Le chauffage est efficace et les sièges chauffants également et ce dès le premier des trois niveaux d’intensité.

Leaf1 et moi quittons ce e-Niro.

J’ai parcouru en tout 120 km à bord, l’autonomie restante affichée annonce 220 km.

Pour rappel  elle était de 390 km au départ avec 89% de charge, je n’ai pas regardé le pourcentage de batterie restant en partant.

De mémoire la consommation  était à 16 kWh mais je ne me souviens pas l’avoir réinitialisé en prenant possession du véhicule.

Pour Conclure et avant de prochains essais de véhicules électriques concurrents qui devraient me permettre d’affiner le ressenti de ce premier essai: Je retiens  de ces 120 km en KIA e-Niro quelques points clés:

Points positifs: 

  • prise en main rapide et aisée
  • La présentation a progressé par rapport au Niro hybride
  • véhicule vif mais pas piégeux
  • moteur volontaire, sensations garanties
  • sièges confortables au maintient correct, réglage tout électrique aisé et précis
  • bonne récupération d’énergie via les palettes
  • chauffage efficace et qui semble modérément énergivore
  • envisageable comme unique véhicule

Points négatifs:

  • quelques pertes de motricité au démarrage
  • pneus parfois un peu bruyants
  • coffre suffisant pour deux, mais pour quatre?
  • quelques bruits perceptibles surtout sur chaussée déformée

 

Si j’ai de nouveau l’occasion d’approcher ce e-Niro, peut être pourrais-je l’envisager  autrement mais pour l’instant il me semble être le premier Véhicule électrique de constructeur généraliste en capacité de se substituer au thermique. Pour tout de même 40000 euros en haut de gamme…bien que très bien équipé on se retrouve avec 64 kWh pleinement exploitables. La crainte de l’autonomie disparaît progressivement.

Un peu de patience encore et cette même technologie saura se rendre abordable pour tous et nul doute que KIA aura encore son mot à dire.

20190107_120638.jpg

Pour de plus amples informations  voici les liens aimablement fournis par KIA,

Cliquez sur l’un des documents ci-dessous pour le télécharger:

20190107_120651.jpg

Enfin je remercie encore Alexandre Manuel: toujours très réactif et d’un contact agréable. Et je remercie KIA MAG Motors de m’avoir permis cet essai.

IMG_9650

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s